Successions

Actes de succession et contrats de mariage à Comines (B) 1796-1887.

HSSuccessions

7,50€, 1986, 221 pages (pour les frais de port nous consulter)

Par Anne DEBROUX, licenciée en histoire
D'APRES LES ARCHIVES DE L'ENREGISTREMENT 1796 - 1887

PREFACE DE CARLOS WYFFELS, archiviste général du royaume

ETUDES ET DOCUMENTS EDITES PAR LA SOCIETE D'HISTOIRE DE COMINES-WARNETON ET DE LA REGION - TOME VI


INTRODUCTION

Peu exploitées, les archives notariales représentent pourtant l'une des sources les plus intéressantes dans toute approche du passé car elles constituent "une mine de renseignements pour l'histoire économique et sociale" des communes entre autres. Celles-ci font découvrir des documents de tous types: des contrats, des baux, etc., ainsi que les textes les plus inattendus. Peu nombreux encore sont les historiens qui ont découvert l'intérêt de ce type de sources et qui l'ont exploité pratiquement.

Les sources notariales à Comines-Warneton

La ville de Comines a la chance de posséder une collection presque complète de minutes ou de grosses notariales depuis la fin du XVIIe siècle jusque 1856. Malheureusement, les minutes des notaires Lannoy qui instrumentèrent à Comines après cette époque ont été endommagées par la guerre de 1914-1918. En 1970, lorsque J.-M. Duvosquel écrivit son article sur Comines, ces minutes étaient encore conservées en l'étude de Maître Jean Naudts, notaire à Comines. Aujourd'hui, elles sont déposées en l'étude de son successeur, Maître Yves Leleu, notaire à Comines, rue de Wervicq qui détient aussi celles de Maître Henri Lannoy, notaire à Comines de 1919 à 1928.

La série des minutes notariales de Warneton quant à elle commence en 1640 avec quelques lacunes. Une partie de ces documents notariaux remontant à 1743 est conservée par Maître Francis De Simpel, notaire à Warneton. Parmi ceux-ci, on sait qu'il existe des déclarations de succession notamment de 1870 A 1878 et de 1884 à 1904. L'autre partie des documents qui s'arrête en 1792 est déposée aux Archives de l'Etat à Tournai. Le fait que les archives notariales de Warneton soient relativement bien conservées est important puisque, comme on le verra plus loin, les archives de l'enregistrement pour ce secteur ont été détruites. C'est donc l'inverse de la situation cominoise.

 

TABLE DES MATIÈRES

PREFACE de Carlos Wyffels
INTRODUCTION
INVENTAIRE DES ACTES DE SUCCESSION

ANNEXE I: Relevé des déclarations de succession des décédés domiciliés à Comines (France) ou à Bas-Warneton (France) et qui possèdent des biens en Belgique (1818- 1884).

ANNEXE II: Relevé des déclarations de succession des décédés non domiciliés à Bas- Warneton (B.), Comines (B.) et Houthem de même qu'à Bas-Warneton (Fr.) et Comines (Fr.), mais dont la succession comporte des biens immeubles importants dans les communes de l'entité actuelle de Comines-Warneton (1820-1887).

ANNEXE III: Relevé des contrats de mariage et des inventaires à la mortuaire concernant des habitants des communes de l'entité actuelle de Comines-Warneton dans les registres des actes civils (an IV - 1865).

INDEX DES NOMS DE PERSONNES