Un article chaque mois

Réparations au château

1648 malgré la paix de Münster la guerre de trente ans fait encore rage, le château de Comines a subi des dégâts.

 

Couvreurs2A.M.Comines FF 73 15/10/1649. Quittances du 14/12/1648.

Nous bailli et échevins de la ville de Comines soussignés déclarons et attestons à tous ceux qu'il appartiendra que les personnes ci-après dénommées nous ont déclaré d'avoir travaillé au château du dit Comines et confessé d'avoir reçu bien et léallement sans aucune fraude des mains de Monsieur VAN ERPE, gouverneur du dit château, les sommes et pour les causes suivantes :

- Premièrement Pierre CUVELIER fils de feu Jean, marchand caufournier au faubourg de Comines a déclaré avoir reçu 403 florins 12 patars pour de la chaux et cendres qu'il a livré pour la réparation du dit château, si comme les brèches, portes, cheminées et autres réparations nécessaires.

- Item Pierre VILLAIN maître maçon à Comines la somme de 379 florins 13 patars pour avoir réparé et maçonné les dites brèches, fenêtres, portes, cheminées et autres.

- Item Antoine BIZE couvreur d'ardoises à Comines la somme de 606 florins 14 patars pour avoir couvert les quatre quartiers et trois tours du dit château compris livraison de clous, pannes, fêtissures et tuiles et aussi d'avoir payé le façon de 25 000 d'ardoises de bois y employées.

- Item à François DECHERF maître charpentier à Comines la somme de 469 florins 16 patars pour avoir travaillé aux quatre quartiers de charpentage, portes et autres et réfection pour les logements des soldats, les ouvrages aux demi-lunes, fosses, portes, pont-levis devant le château, petite huttes de garde et autres.

- Item à Adriaen MASSON maître serrurier à Comines la somme de 146 florins pour avoir fait les réparations des ferrailles, serrures pour serrer les chambres, le cachot, barrières et autrement.

- Item à Pierre DE PRESTRE maître ouvrier des fortifications la somme de 1115 florins pour avoir fait du 25 juillet 1647 à ce jour une plate forme entre les deux portes et réparé les demi-lunes et contre-escarpes et le plus nécessaire, approfondi et élargi les fossés.

- A Nicolas DELPORTE maître artificial à Comines la somme de 129 florins 5 patars pour avoir acheté des ingrédients pour faire des feux d'artifice, sicomme 68 balles brûlantes et 120 saucissons garnis dollmme(inne?) pour brûler les galeries que l'ennemi eut pu faire en cas de siège, lesquelles balles et saucisses sont bien conditionnées et mises au magasin du dit château.

Soit 3249 florins 19 patars. Déclarons aussi à plusieurs fois d'avoir vu et visité les avant-dits ouvrages qui étaient bien nécessaires pour mettre la place hors surprise, couvrir les soldats et magasins et auparavant dans la pluie, vent et neige.