Sur la (demie) lune

On a marché sur la (demie) lune !

 

En ce début mai les travaux ont repris sur les bord de la Lys du côté Belge de Comines.

C'est aux Grands Prés, derrière l'ancien château seigneurial, que les fondations d'une demie-lune ont été mises au jour.

travx rive belge7

Photo Michel Sence

La demie-lune est un ouvrage de fortification en forme de V.

En 1647 le maréchal de Gassion (Français) avait fortifié le château en l'entourant d'ouvrages en terre sur la rive droite de la Lys ; sur la rive gauche il avait établi un ouvrage à cornes, dont on aperçoit des traces dans les grands prés, écrit Messiaen, II, 193-194, en 1892.

En mai 1674, "le fort chasteau de Comines, flancqué avecque, demy-lunes, ayant double fossés très larges dans lesquels couloit la rivière de la Lys avecque des contresescarpes au dehors, sans parler des murs dudict chasteau (...) endura plus de sept cens coup de canon et cent cinquancte bombes, cause pour quoy il fut tout brisé et bouleversé" (Chavatte).

Ce qui en restait fut miné par le maréchal d'Humières peu après. A partir de ce moment, la demi-lune sur la rive gauche n'avait plus d'intérêt et fut sinon détruite, au moins abandonnée. 

On retrouve cet ouvrage militaire au premier plan de cette gravure prise de l'actuel côté belge de la Lys :

Demie luneGravure

 

Ouvrage toujours visible grace aux systèmes modernes d'étude des terrains :

DemieluneSite

Photo Géoportail.wallonnie.be